Traqué

Dans la ville de New York, vivent des êtres surnaturels, mi-homme, mi-bête. Le jour, ils ressemblent à n’importe lequel humain banal, mais la nuit, c’est une toute autre chose...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Oserons-nou? [PV Caroline + libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Downing

Gabriel Downing

Messages : 22
Date d'inscription : 08/05/2010

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeLun 10 Mai 2010 - 20:26

My hand is on the trigger I'm ready to ignite.
Tomorrow might not make it but everything's all right.
Mental fiction follows me; show me what it's like to be set free.

J'observe mes mains, je n'ai rien d'autre à faire, mis à part peut-être attendre. Attendre encore et toujours. La vie se résume-t-elle à attendre? Sincèrement, même des études supposaient que si on le calculait on réaliserait que l'on passe un très grand nombre d'heures de notre vie à attendre (dans le cas de cette étude dans une salle ou file d'attente). L'envie de nouveau me venait peut-être de cette lassitude d'attente. Le temps. Trop de questions existentielles alors que je l'attends, elle. Celle qui m'empêche de provoquer un massacre très sanglant, finissant probablement par mon propre suicide. Oui, après mures réflexions j'avoue trouver la vie blasante. En fait, je la trouvais blasante. À présent, maintenant qu'elle est entrée dans ma vie, je me rettache à ce mince fil qui me retient à ce monde, égoïstement parce qu'elle me fait me sentir bien et généreusement parce que je lui donne ce qu'elle désire profondément: mon amour. D'une façon ou d'une autre cela semble ridicule et assez fleur bleue même peut-être sur la limite du narcissisme étant donné que je dit que mon amour procure son bonheur, mais malgré tout, cela reste la vérité.

Don't look so surprised that I'm home, but just for tonight.
With rough hands and sore eyes
So don't speak, I am tired.
Let's just live through this lie.

Est-ce que notre amour est un mensonge, Caroline? Est-ce que parce que je n'ai pas été véritablement honnête envers toi tu m'en voudra? Je me sens tellement pathétique d'être si amoureux... Ais-je raison de me trouver moi-même d'une absurdité hors du commun? Si je te disais la vérité... disons, demain? Tu me rejetterais? Tu m'abandonnerais, me fuirais? J'en ai bien trop peur. Je t'attends ici, depuis près d'une heure, parce que la simple idée de te voir me rend si nerveux que je me rends à notre lieu de rencontre avec beaucoup trop de ce fameux temps d'avance. Quand tu arrives tu demandes toujours "Tu attends depuis longtemps?" avec ton regard presque déesepéré d'avoir pu me faire attendre, et comme d'habitude je réponds que je ne suis là que depuis quelques minutes. Tu crois tout mes mensonges, tout ces mensonges qui font que nous avons l'air normaux, l'air d'un couple comme les autre.

The moments died, I hear no screaming
The visions left inside me are slowly fading
Would she hear me if I calls her name?
Would she hold me if she knew my shame?

Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de te perdre. Jamais je ne te laisserais tomber, à moins de le faire pour vouloir mieux te rattraper. Je crois bien que jamais je ne te montrerai cette facette de moi, même si je sais grâce à ton dossier que tu adorerais. Tu aimes les durs au coeur tendre, comme il est écrit, mais tu ne connaîtra que la surface de moi-même. Parrallèlement à toi, je suis sur un autre dossier, mais aucune photo, alors comment trouver cette nouvelle proie? Bonne chance sera ce qu'il me faudrait, il semblerait. Je crois que tu es là, je n'ai plsu à attendre. Tu es à l'heure, comme d'habitude, je crois qu'à chaque fois tu essaies d'arriver plus tôt, pour arriver avant moi à nos rendez-vous.

Save your heart
For someone who leaves you breathless
And I know that you're scared.


Save your heart from me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline Charbonneau

Caroline Charbonneau

Messages : 8
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Manhattan

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeLun 10 Mai 2010 - 21:13


«I've been waiting my whole life
For a someone like you
To go and steal my heart
Just the way you do»

Assise dans un autobus, j'attendais, encore et encore, de voir la personne, cette personne, la seule et l'unique. Comment en si peu de temps, un être, qui semblait inhumainement parfaite, avait telle pu emporter mon coeur. C'est après une dure journée d'étude, que très peu physiquement présentable et encore mouillée par la fine pluie qui avait tombé lors de ma sortie, je me rendais au cœur du bronx le rejoindre.

«he's got my heart tied in a knot
And my stomach in a whirl»

J'attendais, le temps passait si lentement dans l'attente. Ma vie était composée de longue attente sans fin. Mais elle en valait bien la peine. Le soleil brillait de mille feux dans le ciel aussi bleu que l'océan picoté de magnifique nuages blancs et cotonneux. Je regardais par la fenêtre de l'autobus, sans pouvoir m'empêcher de me demander si il était déjà arrivé. Je détestais le faire attendre. Je ne méritais pas qu'il perdre son temps. Même si j'adorais qu'il le fasse pour moi. Je sais cela peu paraître pathétique, mais j'étais comme sa. J'aimais toute les petites attentions qu'il avait à mon sujet, mais je ne le montre pas, je ne veux pas l'énervé avec mes petits bonus des relations amoureuse. Qu'il soit comme il est. je l'aime tant.

«one more month in all i need
is a sign from you that you think of me
if you don't then please just say so
'cause all i do is think of you»

L'autobus s'arrêta au coin d'un vieux magasins miteux, je me levai et sortie au pas de course et couru vers le centre du bronx et tournai rapidement dans une ruelle et cessai de courir et essaya de marcher plus calmement. Mais je ne pu m'empêcher de courir en voyant son visage guetter mon arrivé. Je parcouru les quelques mètres qui nous séparait, un énorme sourire illuminant mon visage. Dès que je fus assez près de cette personne portant un nom qui lui allait si bien, Gabriel, je sautai et atterri directement dans ses bras et l'étreignit avec amour. Je ne pensai pas ressentir un tel sentiment un jour. Je pensai que paroles de chansons, scripte de cinéma et livres n'était que leurre servant à nous faire saliver devant se mot que nous nommons amour, mais maintenant, à cet instant, je sais que c'est la pure vérité.

«Love can touch us one time
And last for a lifetime
And never let go till we're gone»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri Takuma

Yuri Takuma

Messages : 22
Date d'inscription : 27/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 11 Mai 2010 - 19:55

Je jetai un coup d’œil autour de nous. Cet endroit était vraiment d’une médiocrité assommante. La lumière perçait faiblement par les trous des vieux rideaux à moitié dévorés par les mites, éclairant le plancher recouvert d’au moins 3 cm de poussières. Le plafond, quant à lui, menaçait de tomber à tout moment. Les fenêtres dont les tentures étaient tombées ne filtraient aucune lumière en raison de la crasse qui s’y était accumulé. C’était tout simplement pathétique. Sans enthousiasme, je donnai un coup de pied dans une chaise qui s’effondra en morceau aussitôt. En comparaison de notre ancien refuge, ce magasin était d’une insignifiance impressionnante. Nous ne pouvions pas rester ici. Ce lieu manquait trop cruellement de… charisme. Comment faire du beau boulot dans une boutique aussi délabré et sans intérêt?! J’avais presque envie de vomir. Si jamais on ne quittait pas cet endroit, aucun doute que je me barrais. Je me tournai vers les deux frangins et le gamin.

-Capitaine Noisette dit que cet endroit est nul, se plaignit ce dernier.
-Tu sais quoi, le gnome? Sono Toori!*M’exclamai-je. Ce vieux bazar est vraiment.... désolant.

Kyo qui jouait avec un couteau ne leva même pas les yeux. Quant à Eiji, je n’attendis pas sa réponse que je savais barbante comme toujours. Et me dirigeai plutôt vers la vitrine avant. Je poussai le rideau, regardant vaguement ce qui se passait dehors. C’est là que j’aperçus une tête blonde très pâle. Piercings à la lèvre, cheveux longs, platine, traits fins. Sa tête me disait vraiment quelque chose. Je l’avais déjà vu ce mec… C’était… C’était un chasseur, non? Ouais… C’était un chasseur, je l’avais déjà vu avant de partir avec ces guignols de jap. Qu’est-ce qu’il faisait là? C’était notre territoire. C’était mon territoire! À ce moment, une jeune fille bondit dans ses bras et l’étreignit. Je penchai la tête. En couple? Information intéressante. Cela pourrait m’être utile s’il venait me jouer dans les pattes. Un instant… Son regard. Son regard n’était pas celui d’un homme heureux. Je souris. C’était un regard empreint d’une tristesse profonde, insondable. Pas celui d'un homme sans soucis. Et si…

-Le gosse, vient par ici, dis-je en m’adressant à Tommy qui s’exécuta. Capitaine Noisette, il verrait pas quelque chose de particulier à cette fille-là, avec le blondinet?

Curieux, Eiji s’approcha et regarda par-dessus mon épaule.

*Tout à fait d'accord

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy Wright

Tommy Wright

Messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 11 Mai 2010 - 21:06

Tommy regarda le petit couple au loin, pour son âge, il trouvais cela un peu ragoûtant de voir des gens se donner des calin, comme lui déteste s'en faire faire.. Il fit une grimace. Capitaine Noisette l'alarma aussitôt, lorsque la jeune femme entra dans le décor. Yuri avait raison. Elle n'était pas de la même race que le blondinet.

-Capitaine Noisette me demande pourquoi une Waxing aime un chasseur.. Tu as la réponse a ça Yuri? demanda le petit garçon en levant la tête vers son ''frère''

Celui-ci fit un sourire que Tommy aimait bien. Un sourire qui voulait dire qu'il aimerait bien tout faire sauter. Le garçonnet souria a son tour et se retourna une nouvelle fois vers Yuri.

-Va tu faire tout sauté aujourd'hui?
s'impatienta le petit homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Higurashi

Eiji Higurashi

Messages : 13
Date d'inscription : 27/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 11 Mai 2010 - 21:44

Je finit de remonter Mon Norinco en prêtant une oreille distraite aux babillages de Yuri et Tommy.

-Capitaine Noisette dit que cet endroit est nul,
se plaignit ce dernier.

-Tu sais quoi, le gnome? Sono Toori!S'exclama Yuri. Ce vieux bazar est vraiment.... désolant.

Je ne bronchait pas. Tout ce qui coûtait en dessous de cinq cent dollars la nuit n'était pas assez bien pour le métisse. Le blond se leva pour observer par la fenêtre crasseuse, Tommy le rejoint. Quelque chose semblait attirer leur attention.

-Capitaine Noisette me demande pourquoi une
Waxing aime un chasseur.. Tu as la réponse a ça Yuri?

demanda le petit garçon en levant la tête vers le blond.

Je me rapprochait, jetant un oeil à l'extérieur. Tout cela devenait plutôt intéressant.

-kyo, kochi ni kite*

Mon frère releva la tête de la latte de plancher qu'il entaillait de son couteau. Il se leva et s'approcha doucement.

-Nani desu ka, aniki?**

Il regarda à son tour à travers la vitre sale. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Je l'encourageait du regard.

-Downing, Gabriel. Dix-neuf ans, employé par une grande compagnie scientifique canadienne qui se spécialise en pharmacologie, aux dernières nouvelles en tout cas. Il travaille en solo...normalement...
-Und anderes?***
-Charbonneau, Caroline. Waxing de l'ordre des félins, dix-sept ans et d'origine Canadienne également, Québecoise, pour être plus précis.

L'excitement de Yuri était presque palpable. Quoi de mieux qu'un traître pour lui dénouer les jambes? Je me fichait complétement de ce que le blond déciderait de faire, tant qu'il ne faisait pas d'ombre à mon objectif principal. Soit; mettre la main sur les jumelles Hennessy et la jeune Nakagawa.

*Kyo, viens ici
**Qu'est-ce qu'il y a, Aniki (surnom donné à un frère aîné)?
***Et l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Downing

Gabriel Downing

Messages : 22
Date d'inscription : 08/05/2010

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeLun 17 Mai 2010 - 16:15

C'est pas que j'en ai mare d'être fleur bleue, mais, non, en fait, c'estça. Je crois que ces temps-ci je me laisse un peu trop aller avec ces émotions. Pourtant, moi, qui détestait et méprisait tant ces gens. Ironique, n'est-ce pas? Un peu trop peut-être. L'amour rends aveugle ou autres stéréotypes ou phrases typiques se ratachent parfaitement à moi à l'instant présent. déçevant, déçevant. Le pathétisme à son comble! Au moins je m'assume... Eh.. non, en fait, même pas. Ou bien jsute le fait de le penser fait que je m'assume? En fait, peu importe, ça suffit les questions. Hey, Caroline, tu le sens que je te cache des choses? En fait, je crois que je vais lui en parler. Cependant, je ne garanti pas que je vais l'épargner. Ça me ferait moins mal d'en finir tout de suite que de lui avouer plus tard que son bonheur n'était qu'un tissus de mensonges. au fond de moi, je reste toujours le même.

C'est une mauvaise habitude que j'ai de trop réfléchir, alors que Caroline est toujours dans mes bras, je relâche mon étreinte. Je réalisai alors que nous n'étions plus seuls. Les sons, dans ces rues c'était difficile de ne pas faire de bruits. J'observai les alentours. Je repérai deux personnes. Deux gars, des adultes début et mi-vingtaine peut-être, s'il y avait quelqu'un d'autre, je ne le vis pas. Mieux valait être prudent. Le problème C.C attendrait. Le soucis du moment: qui était ces gars-là et que venaient-ils faire ici? quel genre d'attitude adopter? Faudrait-il avoir l'air décontracté ou clairement sur nos gardes? Sans oubleir la prudence, évidemment. bon, voyons. Mêlons subtilité et observation.

Analyse à faire; deux hommes, race asiatique et l'autre semble plutôt métissée. À voir la forme des yeux un japonais, l'autre est un mélange un peu trop hétérogène pour mes capacités. Plus en profondeur, aller... L'asiat', il a au moins un Norinco, mal dissimulé. Le deuxième, le blond, un kamikaze à lui seul tant il porte de truc menaçant d'exploser. S'il approche des flammes il est cuit, sans vouloir faire de mauvais jeux de mtos. Ah, il semble vrai que mon sens de l'observation est mon meilleur atout. J'en déduit donc qu'il s'agit de deux chasseurs, bien expérimentés, mais moi aussi je suis pas mal dans mon genre malgré mon jeune âge. Aller, Caro, tu vas être contente: enfin un peu d'action... Je saisi la main de ma blondinette, puis marchai vers les hommes, comme si nous ne faisions que nous diriger vers une rue principale. Puis quand je les vis, je m'arrêtai. En fait, ils étaient trois. Ou deux et demi, voyez le comme vous voulez. Il y avait un enfant en bas-âge avec eux je ne l'avait pas vu parce qu'il était trop bas par rapport aux autres... Je doute que le petit soit un chasseur tel ses accompagnateurs, mais il avait certe une utilité quelconque pour eux. c'était évident, mais quoi? Caroline serra davantage ma main, quand elle les vis. Avait-elle remarqué qu,ils étaient chasseurs? Personnellement, j'estimais savoir mieux cacher mes armes, mais bon. Sinon elle aurait tout découvert. Le regard de Caro s'attardait avec un peu plus d'insistance que la normale sur le plus jeune des 3 drôles de gars. Pour quelle raison? Je dévisegeai avec peu de discrétion le petit groupe, faisant comme à l'habitude: jouer la comédie. Oui, je préférait avoir l'air surpris que conscient. Cependant s'ils en savaient déjà sur moi cela ne servirait à rien, sauf éveiller les soupçons de Caroline rendu là. simplement évoquer son prénom en pensées me déchire, je ne sais toujours pas quoi faire d'elle, d'ailleurs...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline Charbonneau

Caroline Charbonneau

Messages : 8
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Manhattan

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 18 Mai 2010 - 12:09

Lorsque Gabriel relâcha son étreinte, nous nous prîmes par la main, et nous nous dirigions vers l’une des rues principal, Soudainement, Gabriel s’arrêta devant une fenêtre et regarda des hommes qui nous observait bien droit de l’autre côté de la vitre. Mon regard s’attarda sur eux, un grand homme à l’aspect asiatique, je ne pourrais dire de quel pays d’Asie, je n’avais jamais été très doué pour deviner les origines des gens, mais je dirais coréen ou japonais. L’autre, un peu plus grand et les cheveux couleur paille semblait métissé. J’allais continuer ma route quand mon regard tomba sur un petit garçon, il devait avec environ 5 ans. Un petit bout de chou aux cheveux blonds très clairs. Mais ce n’est pas pour ces raisons qu’il attira mon regard. Sur son épaule se tenait un petit écureuil, pas du genre animal domestique, non pas du tout. Ce petit homme était un moonchained de la race des wanings. Ma main se serra davantage autour de celle de Gabriel. Le petit avait-il avertit les deux hommes à l’aspect peu sympathique que j’étais moi aussi une moonchained, mais de race waxing? Je préférais ne pas le savoir. J’avais souvent vu des chasseurs dans ma vie, et ils avaient l’air d’en être deux, et pas n’importe lesquels, ils semblaient plutôt coriace. Dans les yeux de l’homme aux cheveux aussi blond et en pagaille que de la paille brillait une lueur de folie profonde, mélangé à de l’amusement et du désir. Ceux de l’asiatique était différent, il avait l’air de savoir ce qu’il voulait, et une colère profonde scintillait au fond de ses prunelles. Rien ne semblait pouvoir le faire changer d’avis face à son but. Bref ce n’était pas le genre de personne qui m’aspirait confiance. Rien d’anormal d’après moi. Deux hommes à l’aspect menaçant, accompagné d’un jeune et naïf waning dans une ruelle peu recommandable du bronx. Je tirai un peu la main de Gabriel qui semblait un peu surpris de voir ce trio. Je ne voulais pas rester plus longtemps ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Higurashi

Kyo Higurashi

Messages : 4
Date d'inscription : 28/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMer 19 Mai 2010 - 17:51

Eiji, Yuri et Tommy continuaient d'observer tranquillement. Je me tenai un peu en retrait, évitant ainsi d'être repéré. J'apercevais quand même l'étrange couple qui marchait dans la ruelle, main dans la main. À en être malade. Je n'était apparemment pas le seul à le penser, puisque notre petit waning tirait la langue d'un air dégouté.

Je fis rapidement le tour de la pièce, ramassant mes poignards plantés dans les murs, le plancher et le plafond, pour les ranger dans ma ceinture à fourreaux multiples, ainsi que le petit sac en forme d'écureuil en peluche du gamin. L'attente silencieuse d'Eiji et Yuri présageait un départ hâtif. Je remarquai que le Norinco de mon frère aîné n'était pas dissimulé comme d'ordinaire et que Yuri laissait paraître certains de ses explosifs, ce qui était plutôt en dehors de leurs habitudes.

-Eiji-nii...Ils regardent par ici, dit Tommy en dissimulant le mieux possible le trémolo dans sa voix.
-Ah, il semblerait que nous soyons découvert, qu'allons-nous faire? demanda Eiji, le sarcasme empreignant ses paroles.
-Il serait totalement impoli de ne pas se présenter, non? Je veux dire, ce Downing n'est-il pas un de nos précieux collègues?
-En effet...

Sans plus de cérémonie, Eiji brisa la fenêtre d'un coup de coude et Yuri s'y glissa en ricanant. Mon frère le suivit, tandis que j'attrappai Tommy par la taille pour le suivre à travers l'ouverture. Je n'avais aucune idée de ce qu'ils prévoyaient, mais tout ceci promettait d'être divertissant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri Takuma

Yuri Takuma

Messages : 22
Date d'inscription : 27/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeVen 21 Mai 2010 - 18:25

Je frottai légèrement mon manteau, passai ma main dans mes cheveux et arborai mon sourire le plus charmant, alors que nous nous dirigions vers ces deux anormaux. Honnêtement, cette situation était absolument... à se tordre de rire. Un chasseur avec une waxing? Et quoi encore? Décidément, il y avait quelque chose que ce mec n'avait pas pigé à l'entraînement. Pourtant, ça m'avait sembler clair: «N'ayez aucune pitié». Je ricanai intérieurement. Ce gosse avait besoin qu'on «discute» un peu de son choix de carrière... Nous arrivâmes rapidement devant le couple. Downing nous regardait avec suspicion et la fille était crispée. Elle avait probablement remarqué Capitaine Noisette (quel nom débile...) et nous avait sans aucun doute démasqué (si ce n'était pas le cas, ce très cher collègue s'était ramassé une belle dinde). Lorsque mon regard entra en contact avec les leur, mon sourire s'élargit.

-Guten Tag, sehr liebe Freunde!
* m'exclamai-je jovialement tout en mimant une galante révérence.

Je ne LA lâchais plus des yeux, alors que je déposais une légère bise sur sa main froide et raide. Je devinais ses muscles se contracter dans tout son corps, chacun ses membres se crisper et surtout, le frisson de dégoût et d'effroi qui traversa froidement son échine lorsque je m'exécutai. Si tu savais, ma jolie. Si tu savais qui était ton beau prince. Si tu savais... Je retenu un fou rire de mon mieux et rapportai mon attention vers Downing qui me dévisageai avec méfiance. Et alors? Qu'est-ce que ça fait de lui mentir tous les jours? Je sais que tu te sens coupable, à chaque fois que tu la regardes, que tu la touches, que tu l'embrasses. Je le vois dans ton regard que tu souffres. Et alors? Qu'est-ce que ça fait d'aimer une bâtarde? Et comment ce sera lorsque je saignerai ta misérable bestiole? Lorsqu'elle lèvera les yeux vers toi, blessée par ta trahison? Lorsqu'elle se laissera mourir, pauvre petite chose? Comme est-ce que ce sera, hein? Je souris. C'est à ce moment que tout deviendra véritablement divertissant, car pour l'instant, ce n'était qu'intéressant. Je jubilais et brisai le silence qui planait.

-Sashiburi**, Gabriel, dis-je séparant chacune de mes syllabes.

*Bonjour, très chers amis!
** Ça faisait longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Downing

Gabriel Downing

Messages : 22
Date d'inscription : 08/05/2010

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeDim 23 Mai 2010 - 19:20

Caroline ressera son emprise sur ma main à m'en enfoncer ses ongles dans la peau. Je fis alors le lien de son regard insistant sur l'enfant et ce qu'il faisait avec les chasseurs. Il était un moonchained comme Caro, ce qui le rendait utile pour le duo... Ah non, le trio: Un autre asiatique restait en retrait. L'adulte blond s'approcha alors de nous, je le dévisegeai avec méfiance. Jouant la carte de l'étonné d'une présence étrangère, je gardait mon regard sur lui et Caroline légèrement derrière moi, pour la crédibilité de l'angoisse d'un potentiel danger vis-à-vis eux. Celui que je soupçonnait de métissage nous adressa la parole en un allemand parfait. De l'allemand dans ses origines? Pas étonnant qu'il soit pleins d'explosifs...

-Guten Tag, sehr liebe Freunde!

Il s'approcha de Caroline et je fis mine d'être davantage sur la défensive malgré le fait que je savais qu'il ne tenterait rien tout de suite. J'ai beau être amoureux, je ne suis pas con. Enfin, j'essaie le plus possible de ne pas l'être. Probablement que c'était un peu trop évident que mon amour était sincère et que ce serait le meilleur moyen de s'amuser un peu que de dire à ma copine que je lui mentait à propos de mes premières intentions envers elle. Il était très peu probable que je me trompe. Allons, voyons la suite. Il saisit la main de Caroline puis déposa un baiser dessus. Intéressante technique. C'est tout? Je ne crois pas que mon amie de coeur ne connaisse l'allemand, elle ne comprendrait pas, de toute façon. D'une vois basse je répondis "-Hallo, Jäger."*, au blondinet, plus pour moi-même que pour lui. Ce qui m'énervait, c'était le fait qu'il soit à contre-jour. Je n'arrivai donc pas à voir son visage, ce qui m'agaçait.

-Sashiburi Gabriel.

Il me fallut un moment pour détecter la langue, je me félicitai d'avoir suivi des cours de langues basique. Les langues asiatiques étaient plus longue à apprendre donc je ne maitrisais que la base. Cependant, je compris relativement rapidement ce qu'il me disait. Mauvais point, par contre. Il connaissait mon nom et l'Avais dit. Caroline ne comprendrais pas et se poserais des questions. Première étape enclenchée. Le doute. Je me déplaçai légèrement afin de pouvoir distinguer ses traits de visage. Je le reconnu donc, il travaillait du côté de la science lui aussi. Comment avais-je pu ne pas faire le lien en voyant ses collègues. Comment se nommaient-ils déjà? Le quatuor quelque chose... Peu importe. Celui-là c'était Yuri, si sa mémoire était bonne et puis les asiatiques c'était Kyo et Eiji, lequel était lequel par contre, aucune idée. Le petit par contre, je ne me souvenais plus de son prénom. Quelques liens se firent alors. L'allemand puis le japonais. Son métissage était désormais déterminé. Revenons, revenons.

Suite à m'avoir dit que cela faisait longtemps que nous ne nous étions pas vu, je perdis mon "rôle", fini la méfiance, j'affichai un sourire en coin qui m'était une sorte de signature, à la fois arrogant, amusé et sérieux. Peu importe que cela effrait Caroline(car je ne m'était jamais comporté autrement qu'avec gentillesse devant elle), c'était le début d'un jeu plus compliqué qu'une amourette de pré-adultes. Je lachai la main de Caro, puis m'approchai de Yuri.

-Es wird Spaß machen, richtig?**

N'avoir jamais parlé devant elle en cette langue ni lui avoir dit que je le parlais devait l'étonner, tant pis, c'était pour la protéger que je jouais le jeu.

-Vous jouez les babysitter pour lui?, demandai-je d'un ton moqueur en pointant du regard le petit garçon.

Je détournai les yeux, pas sincèrement interressé par une future réponse quelconque. J'adoucis et posai mon regard sur Caroline, afin de la rassurer. Même si j'avais lâché sa main je l'avais senti devenir encore plus tendue que ce n'était déjà le cas, si c'était possible. Je replaçai une de ses blondes mèches de cheveux derrière son oreille en un geste protecteur tout en lui offrant un sourire doux. Je la sentis se détendre un peu. Je revins ensuite à ma position initiale, face à l'allemand.

-Wir können uns auf deutscher Sprache unterhalten, wenn Sie wollen. Aber ich glaube, daß Sie vorziehen, auf englischer Sprache weiterzugehen, weil sie sonst nicht verstehen wird.***




*Bonjour, chasseur.
**Ce sera amusant, non?
***Nous pouvons converser sur la langue allemande, si vous voulez. Mais je crois que vous préférez continuer en anglais, car elle ne comprendra pas autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy Wright

Tommy Wright

Messages : 8
Date d'inscription : 27/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 25 Mai 2010 - 21:00

Tommy ne comprenait rien a ce charabiat, mais la phrase et même le mot ''babysitter'' lui frisait les oreilles. Celui-ci s'approcha du dénommé Gabriel le dévisageant avec une haine peu commune pour un gamin de son âge.

-Ils ne sont pas mes babysitters! Je fait partie du groupe! c'est moi qui repère les monstres dans son genre!
dit-il en pointant la fille blonde qui n'avait pas particulièrement l'air menaçante, en ce moment.

Même Tommy remarquait qu'elle manquait d'instinct de survie, pour une Moonchained, en se cachant ainsi derrière un garçon en tremblant de la tête aux pieds. Le petit homme se retourna et alla rejoindre Yuri. Il était en quelque sorte fier de sa réplique. Mais cela n'avait créer aucun impact sur le jeune blondinet. Quant à son ''grand-frère'', celui-ci riait. Ce qui fit sourire Tommy.. Yuri avait une idée derrière la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caroline Charbonneau

Caroline Charbonneau

Messages : 8
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Manhattan

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeDim 6 Juin 2010 - 0:52

Peu après nous avoir arrêté devant cette vitre, derrière laquelle des hommes, que je soupçonnais fortement comme étant des chasseurs, laissait voir, je resserrai mon étreinte sur la douce main de mon amoureux, j'osai espérer que celui-ci comprendrait mon désirs de partir au plus vite. mais apparemment, le message ne se rendit pas du tout ou du moins de travers. Celui-ci resta-la, fixant les "chasseurs". Ceux-ci éclatèrent la vitrine, laissant voir un jeune blondinet qui se trouvait être un waning. Aussitôt, mes doutes furent fondé. Je serrai davantage la main de mon compagnon de coeur et reculai de quelques pas alors qu'un échange pour le moins étrange se faisait entre Gabriel et le quatuor. Le grand blond nomma le nom de mon amour, ce qui me fit frémir du bout des orteils jusqu'à la pointe de mes cheveux. Comment se faisait-il que cet homme connaisse le nom de Gabriel. Ils parlaient dans une langue que je ne parlais pas, mais je pu tout de même l'identifier, la langue du diable, plus connu sous son vrai nom, l'allemand. Je ne savais point que mon compagnon parlais cette langue, il faut dire que je ne connaissais pas grand chose à son sujet. Je ne savais que faire, je me blotti derrière Gabriel, ne me résignant pas à partir le laissant aux moins de ses ignobles personnages. Malgré ses sourires et regard rassurant, je ne comprenais pas la situation et mon niveau d'inquiétude était plus que grandissant. Je serrai encore sa main et déposai mon visage dans le derrière de son cou lui susurrant mes craintes et mon désir de partir au plus vite, je ne voulais point rester ici plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen McCarthy

Aileen McCarthy

Messages : 9
Date d'inscription : 30/05/2010
Localisation : New York

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeSam 12 Juin 2010 - 20:47

.À cette vitesse, les édifices semblaient brouillés et le vent fouettait si fort mon visage que je voyais d'ici mon propre portrait une fois l'engin arrêté. Les joues rougies et les doigts exsangues, avec en prime, une coiffure digne des catwalk, c'est-à-dire: méga-éméchée!!! Mais peu m'importe, la vitesse, il n'y a que ça de vrai! Tandis que les rues de New York défilaient, je jetai un coup d'oeil a l'écran de mon GPS et donnait une petite tape sur l'épaule de Cassie. La conductrice de la moto, hocha subrepticement la tête et tourna à gauche à l'intersection.

-On y est bientôt? lança-t-elle par-dessus le tintamarre du vent.
-Je crois bien que oui! Répondis-je en haussant le ton pour qu'elle m'entende.

Après un nouveau coup d'oeil à l'écran DSL, je touchai le coude de ma coéquipière. En réponse, elle s'arrêta au coin de rue suivant dans un crissement de pneu. Je descendais de mon sidecar en retirant mon casque, laissant cascader ma chevelure rousse et bouclée sur mes épaules. Cassie descendit de son bolide, une rutilante K750 dnepr avec side car noire.

-C'est ici le dernier endroit ou elle a été repérée par le satellite, dis-je en rangeant le GPS.
-Le Bronx...original! dis Cassie, le sarcasme imprégnant sa voix. Ça fait combien de temps?
-J'en sais rien...une heure? On s'en fiche! C'est fou comme c'est ennuyeux quand la proie se balade seule! On aurait pas pu tomber sur un groupe, comme Alizée et Jeanne?

Cassiopéa brandit une liste devant mon visage.

-C'est elle, la quatre cent quatre-vingt dix-neuvième. On suit la liste, on ne fera pas comme certains idiots qu'on connait bien et sauter quelques victimes pour le plaisirs, pour ensuite rester coincés avec d'irréductibles proies, qu'est-ce que t'en dis?

J'acquiesçai.

-On suit la liste, alors! Elle doit être dans les parages...
-Elle peut pas être bien loin...

Je suivit Cassie, qui se dirigea vers la rue transversale, pour ensuite tournée dans une ruelle, puis une autre. En traversant un croisement de trois allées, je m'arrêtai en tirant sur le T-shirt de ma coéquipière. Elle me lança un regard intrigué, auquel je répondit en pointant l'une des allées perpendiculaires du doigt. Elle sourit et se dirigea vers celle-ci.

Un quatuor hétéroclite faisait face à un couple pour le moins typique du rêve américain. Une grande blonde et un grand blond, aux visages sortit tout droit d'un magasine pro-bistouri.

-Tiens, en parlant du loup! Lançais-je assez fort pour attirer l'attention des deux groupes. Le quatuor préféré des pharmaciens!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopea Bartolo

Cassiopea Bartolo

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2010

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeSam 12 Juin 2010 - 22:39

Alors qu'Aileen interpellait le quatuor, mon attention fut attiré par le couple un peu trop parfait qui se tenait devant eux. Ces quatre guignols ne discutaient sûrement pas avec eux pour rien. La fille semblait atrocement effrayée. Sans détacher mon regard des deux pauvres blondinets, je sortis mon blackberry de ma poche. Numéro quatre-cent-quatre-vingt-dix-neuf. Caroline Charbonneau. J'observai brièvement la photo, puis levai la petite machine en la ciblant. Ce dernier effectua automatiquement une correspondance. 92%. C'était bien elle. Étrange... Rien dans son dossier ne spécifiait de petit copain. Je sentais pourtant que ce n'était pas n'importe quel humain. Le regard de ce demeuré d'Allemand était bien trop chargé d'intérêt pour que ce le soit. Quand à lui, la méfiance émanait de tout son être. Je changeai d'application, discrètement, pris une photo du jeune homme et demandai à mon appareil de trouver son identité. À une vitesse effarante des milliers de dossiers passèrent les uns après les autres. Ce ne fut qu'après quelques secondes que l'un d'eux s'arrêta et s'ouvrit. Gabriel Downing. Chasseur à la solde des scientifiques. Un chasseur et une Moonchained? Pourquoi pas? Son dossier précisait que sa spécialité était de séduire ses victimes. Mais, pourquoi cette méfiance? Et pourquoi le quatuor s'intéressait-il à eux? Amoureux? Cela était-il possible? Une autre histoire à l'eau de rose dont l'amour était impossible... Comme c'était mignon! (Notez le sarcasme ici). C'était complètement stupide. Enfin... Ce n'était pas lui notre cible. C'était elle. Cependant, s'il venait à intervenir, nous n'aurions d'autre choix que d'en finir avec lui et évidemment, d'avertir la Compagnie des embêtements que tout cela entraîne. Je jetai un coup d'oeil à Aileen qui babillait depuis tout ce temps.

-Je crois bien que c'est elle. Tu connais la procédure, Ai...



Ma coéquipière hocha joyeusement et gambada jusqu'à la blondinette sous les regards médusés du quatuor. Alors que je m'approchais en marchant, elle s'arrêta tout juste devant la jeune femme et sortit de son sac une planche sur laquelle était attachée la Liste et un crayon. Rayonnante, elle approcha son visage de celui de la pauvre fille ignorant le reste du monde.

-Ton nom est bien Caroline Charbonneau?

Cette dernière acquiesça timidement. Sans hésiter, Aileen barra lentement et bruyamment quelque chose sur sa planche, à l'occurrence le nom de la victime.. Elle releva son nez de sa feuille et lui décocha un sourire chaleureux qui ne collait pas du tout à la scène qu'elle s,Imaginait présentement. Sans plus de subtilité, elle se tourna vers moi et fit de grands signes de ses bras bien que je ne sois plus qu'à quelques mètres qu'elle.

-C'EST EEEEEEEEELLEEEE!!! s'écria-t-elle.

Je m'arrêtai à exactement 3 mètres du groupe et levai mon pouce. Le signal était donné. Étape #1 achevée. Commençait maintenant l'étape #2...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiji Higurashi

Eiji Higurashi

Messages : 13
Date d'inscription : 27/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 29 Juin 2010 - 20:29

Voilà une interruption plutôt inattendue. Je reconnaissai leurs visages et le fait qu'elles ne soient si jeunes trahissait leur appartenance à l'église. Puisque celle-ci était la seule à prendre le risque d'envoyer des jeunes au front. Nous les avions déjà croisées, par hasard...était-ce à Tokyo?...Non, Tommy était déjà avec nous à ce moment...

-Ce sont les jeunes du ''projet final''. On les a déjà croisées à Montréal au Canada, à Pocatello en Idaho et Poza Rica au Mexique. Il semblerait que leur ''Liste'' soit semblable à la nôtre. Aileen McCarthy et Cassiopéa Bartolo


-Ne me dites pas que vous avez affaire avec elle? lançais-je en désignant la blonde à moitié dissimulée derrière Downing.

-Ne me dis pas que ça te pose problème, Samouraï? me demanda la rousse sans lâcher Charbonneau des yeux.

Je croisai les bras en ignorant l'appellation de la rouquine.

-Vous frayez sur mes plates-bandes, les gamines!

La brunette dévisagea Yuri, mais ne releva pas. Je sentai la tension montée et à voir l'air furieux du métisse, l'explosion ne tarderais pas. Tout se mettait en place pour un agréable retournement de situation, ne restait plus qu'a attendre l'allumette qui mettrait le feu au poudres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopea Bartolo

Cassiopea Bartolo

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2010

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 17:56

Je considérai la scène un instant. Si aucune action n'était entreprise dans les prochaines minutes, les ennuis allaient nous tomber sur la tête. La cible deviendrait hors de portée, ce qui représenterait une énorme perte de temps. Nous ne pouvions la laisser filer. Et si nous le faisions, nous avions intérêt à rayer le quatuor de la carte, d'une façon ou d'une autre. J'observai un peu plus longtemps la cause de ce revirement. Yuri Takuma. Ce gars était tout simplement cinglé. Mais, intelligent. Négocier avec lui avait peu de chance de fonctionner. L'attaquer était hors de question. Nous étions en infériorité. Je devais trouver leur point faible. Du coin de l'œil, je jetai un regard au petit qui se cachait derrière le métisse. Tommy Wright, waning et principal outil de traque de ces chasseurs. S'ils étaient toujours à la recherche de leurs cibles, ce petit morveux leur était sûrement très utile. Mais aussi, très embêtant à perdre. Nonchalamment, je me remis en marche. Pour l'instant, il était hors de portée. Je devais gagner du temps avant tout. Ensuite, calmer leur vigilance, puis frapper où cela ferait mal. Imperturbable, je dévisageai le quatuor, alors que j'arrivais à leur hauteur tout en signalant d'un coup d'œil à Aileen de na pas lâcher la cible des yeux et de rester prête à toute éventualité. J'arrêtai mon regard sur l'Eurasien. Étape #1 entamée. Technique #1 du détournement d'attention: la provocation.

-Toujours à votre cible 289? Cela fait combien de temps déjà...

Je me tournai vers Aileen.

-Cela fait déjà quelques années, non?

Cette dernière haussa des épaules joyeusement. Je retournai mon attention vers la blondinet.

-Enfin... Chacun a son rythme, je suppose!

Je vis leurs visages s'assombrir. Orgueilleux selon leurs dossiers. Voilà, j'avais leur attention. Technique #1 appliquée avec succès. Technique #2: tenter la négociation.

-En fait, comme personne ici ne souhaite vraiment perdre de temps, je me disais que nous pourrions agir comme des adultes raisonnables et discuter un peu! Alors, nous vous laissons blondie. Nous, c'est la fille qui nous intéresse. Vous en dites quoi?

Les deux tourtereaux engagèrent un mouvement de recul qu'Aileen stoppa d'un geste habile mettant ses nunchaku à la vue de tous.

-Voyons! Ne partez pas maintenant, le jeu ne fait que commencer! s'exclama-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Downing

Gabriel Downing

Messages : 22
Date d'inscription : 08/05/2010

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 21:14

La situation devenait lassante. Ce n'était qu'un échange de paroles, un gamin offusqué et ses parents. De son côté Caroline tremblait comme une feuille en pleine tempête de vent d'automne. Je veux imager par là qu'elle était fragile et sur le bord de s'envoler. Ou plutôt de craquer en se qui concerne la situation. Et si ce n'était aps déjà assez, une espèce de conne rousse arriva comme une imbécile en gueulant.

Je redressai la tête, jetai un regard noir sur la jeune rousse, que je connaissait déjà, une chasseuse ridicule, puis à la vitesse de l'éclair sorti mes revolvers. Je pointai mes armes sur elle, simplement pour mettre un peu d'action, je tirai dans sa petite tête d'idiote après qu'elle eu crier comme une enfant surexcitée la veille de Noël un inutile "C'EST ELLEEEEEE". C'était tout de même pas ma faute si elle était plus chiante qu'une française. Les deux balles atteignirent leur cible, j'ai toujours été un des meilleurs tireurs. Elle s'effondra alors d'un coup sec en un bruit sourd. Les coups de feus me décrochèrent ce fameux sourire satisfait pour ne pas dire sadique qui apparaissait chaque fois que je ressentais un plaisir immense, sans pensées louches.

Non, je rigole. J'ai pas fait ça. Mais je vous jure que simplement d'avoir l'idée de le faire m'excitait grandement. Je me trouvai moi-même agressif dans mes pensées, mais son petit jeu était clair et sa réputation faite. Elle avait toujours été comme ça, elle et sa petite amie: Cassiopea B., plus sérieuse, plus intéressant et plus jolie d'ailleurs. Nettement moins énervante. Bref, même si elle était très qualifiée, Aileen était très énervante et je me demandai comment Cassiopea faisait pour la supporter, ce qui me fit avoir un élan de grand respect envers la jeune brune. En même temps, elles étaient jeunes. Passons.

J'observai la chasseuse avec un regard mauvais, sachant très bien qu'elle voulait s'approprier ma proie.Je n'eu pas à intervenir un des quatres le fit à ma place. Les deux jeunes femmes s'engagèrent alors dans ce que je devinai être une tentative de négociation. Je levia les yeux au ciel, ridicule. Bien que j'eus plus tôt un accès de violence, je me contentai d'observer gentiment.

Alors que Cassiopea terminait sa dernière phrase je reculai légèrement, suivi de près par Caroline afin de tenter de lui faire comprendre de partir. Elle ne réagit pas assez vite et la tête de carotte nous empoigna du regard.

-Voyons! Ne partez pas maintenant, le jeu ne fait que commencer!

Agaçé, je lui jetai un regard des plus noir.Je senti ma machoire se serrer. Ils faisaient chier à être là tous en même temps à discuter comme si de rien était. Leur technique aux deux gentilles petites de la paroisse du coin me mettait dans un état d'incompréhension et de légère frustration. Quand t'as pas une bonne tactique il me semble que tu peux faire l'effort d'utiliser la plus simple à ton avantage: la putin d'ignorance, merde. Si Caroline ne sait rien et qu'elle font semblant d'être son amie elle sera beaucoup portée à aller vers elle, c'est la meilleure façon de s'approprier une fille comme elle.Bref il y en a qui n'ont pas trop de vitesse d'esprit. Je ne suis aps ici pour critiquer, revenons au sujet principal. J'offrit mon plus beau sourire à la citrouille et ouvrit la bouche:

-Si tu pouvais fermer ta gueule ça nous ferait des vacances. Ta voix me donne la migraine.

Mon ton de voix et mon expression faciale ne trahissait pas mes arrières-pensées meurtrières. Après tout ce n'était pas l'intention que de leur dévoiler tout ce que je pensais, au contraire.Jouons les poker face. Avec un sourire de gentlemen je fis mine de tirer ma révérence en retirant un chapeau imaginaire de ma tête, le replaçant et l'inclinant sur mon oeil, tout en m'exclamant:

-Ce n'est pas que vos présences sont désagréables, mais vous me donnez des envies de suicide, alors je vais vous laisser.

Profitant de l'effet de l'innatendu (ou de surprise si vous préférez mais ce n'est pas tout à fait le mot), puis attrapai le poignet de Caroline puis courant le plus vite que je pouvais je trounait le coin de la ruelle. en courant je remarquai une moto qui n'était pas la mienne, avec dextérité j'attrapai un de mes revolvers et tirai dans un des pneus. Puis j'enfourchai ma moto sur laquelle j'étai venu ici, ne pris pas le temps de mettre de casque et filai avec ma copine. Comme ça si jamais il leur prenait l'envie de me tirer dessus ils pourrons croire avoir une chance de m'avoir... Good luck.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen McCarthy

Aileen McCarthy

Messages : 9
Date d'inscription : 30/05/2010
Localisation : New York

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeJeu 1 Juil 2010 - 1:42

J'écoutai l'échange de commentaire du quatuor et de Cassie. Ma coéquipière était loin de vouloir négocier, bien entendu, mais c'est ce que n'importe quel idiot aurait déduit de ses propos. Je ne lâchai pas le couple ringard des yeux.. Alors que Cassie pourparlait, je remarquai le changement d'attitude du blondinet. Il se détendait. L'avais-je surestimé? Il jouait donc dans le camp de ses parfait connard qui se fiait à l'âge pour juger une personne. Ses roulement d'yeux incessants et ses soupirs profonds en témoignait. En plus, il semblait ignorer totalement ma présence, sauf pour me jeter un regard noir du style: ''T'es tellement qu'une pauvre gamine à qui je pourrais éclater la tête n'importe quand'' . Du déjà vu...ce n'était pas la première fois qu'un imbécile me prenait pour plus tarrée que je ne l'étais. Je continuait de les observer et de lui décocher un sourire tout à fait innocent quand il me regardais, même si ma seule envie était de lui foutre mon pied entre les deux jambes, lui verser un flacon d'acide fluorhydrique sur la tête une fois qu'il serait plier en deux et puis tabasser sa blondinette avec....une minute, depuis quand je fais des rêves crades éveillée, moi?

-Si tu pouvais fermer ta gueule ça nous ferait des vacances. Ta voix me donne la migraine.

Réponse tardive à mon appel à Cassie, j'imagine? Je ne relevai pas . Il fit un mime ridicule de...se casser un oeuf sur la tête?...peu importe puisque c'était ridicule. Qu'est-ce que cette waxing avait bien pu lui trouver, à cet emo gay inassumé et suicidaire?

-Ce n'est pas que vos présences sont désagréables, mais vous me donnez des envies de suicide, alors je vais vous laisser.

Et puis soudainement, il pris ses jambes à son cou.

...

Je me tournai vers Cassie, qui haussa les épaules, puis decidai de trotter derrière lui, sans vraiment le poursuivre. Il sortit de la ruelle, tira sur une moto stationnée non loin de la sienne et démarra en trombe avec sa Juliette. Un gros barbu sortit du bar du coin en jurant.

-Qui a fait ça à ma bécane!! Tu l'as vu? me demanda-t-il.

Je jetai un oeil à son coat de cuir, un Hells Angels. Je lui sourit en gribouillant sur ma planchette puis déchirai la feuille et la lui remis.

-Il s'appelle Gabriel Downing, voici les coordonnées de son employeur, faites-en ce qui vous plaîra

Je tournai les talons et retournai dans la ruelle, où les cinq autre chasseurs me suivirent des yeux jusqu'à mon arrêt total aux côtés de Cassie.

-Et alors?

-Et bien, je vous annonce qu'il vient de prendre la fuite, avec une Waxing...
-Ce n'était pas un leurre?

-Non, il a même tiré une moto sur son chemin, je ne sais pas du tout à quoi il pensait...


Le silence s'étira dans la ruelle. Puis Yuri s'étira soudainement en faisant craquer ses vertèbres.

-Vodka, anyone?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri Takuma

Yuri Takuma

Messages : 22
Date d'inscription : 27/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeLun 5 Juil 2010 - 19:59

De retour à la salle poussiéreuse et minable. Tous assis autour d'une table dans la boutique arrière autour d'une bouteille de vodka (et un verre de limonade pour le gamin), un silence étrange flottait au-dessus de nos têtes. La seule image qui me venait en tête pour l'illustrer était d'énormes points de suspension. Ouais. C''était tout à fait ça. Perplexe, je pris mon shooter de vodka et cala le contenu d'un trait. Je le posai sur la table, les sourcils toujours froncés, puis relevai la tête.

-Putain... Est-ce qu'il a vraiment fui?


Tout de même impressionnant. Avec cette grande gueule qu'il ne cessait de faire aller, j'aurais cru qu'il avait un minimum de talent ou même... de fierté. En fait, il se contentait vraiment seulement d'être chiant et arrogant. Même pas un blessé, une explosion. Il se contente de tirer dans une bécane au hasard et de partir avec sa bâtarde de Waxing. Mais, c'était pathétique. Il pensait nous prouver quoi, là? Tout ce qu'il venait de faire c'était se foutre dans la merde avec sa petite copine qui se demanderait bien pourquoi son amoureux parlait allemand, connaissait des chasseurs et se mettait à tirer d'un revolver sorti de nul part. En plus, il venait de se mettre les Hells à dos. Définitivement pas très stratégique. Sérieusement... Je n'arrivais pas à croire qu'il avait fui comme... comme un Moonchained. Sa copine déteignait sur lui il semblait. Décidément, plus j'y pensais et plus l'envie de lui faire sauter la tête augmentait. Il ne serait sans doute pas une proie redoutable. Mais, bordel que ce serait satisfaisant de lui faire exploser sa sale petite tronche de merdeux, avec ce petit sourire de... J'empoignai la bouteille de vodka et me serrai un autre verre que je calai aussitôt. Quant à sa copine, si la buter pouvait faire de lui un adversaire digne de ce nom (c'est-à-dire qui ne fuit pas après avoir balancé quelques phrases dignes des plus mauvais films d'action américains), je ne disais pas non. Mais pour l'instant, son instinct de survie me semblait définitivement se trouver à zéro. Je ne voyais donc pas vraiment l'intérêt de la tuer, si ce n'était pour provoquer ce putain de gosse encore plus emmerdant que les Jap' Bros. ici présents. Alors que je m'apprêtais à prendre la dernière rasade de vodka, la rouquine fut plus rapide que moi et cala ce qui restait à même la bouteille. Je lui lançai un regard assassin, prêt à lui faire sauter la tête, au moment où elle sortit de sous la table une caisse de bières. J'approuvai d'un hochement de tête la marque choisie avant d'en prendre une et de la décapsuler habilement. Je jetai un coup d'oeil au gnome qui tirait la manche de mon manteau. Exaspéré, je remplis son verre à présent vide de limonade. Mon regard croisa alors celui de la brunette qui, n'ayant pas touché son verre, ne lâchait plus son blackberry (ou peu importe ce que c'était). À côté, Kyo semblait profondément confus. Quant à Eiji, il considérait chacun de nous de ses yeux sombres. La rouquine, de son côté, semblait toujours aussi trop-joyeuse-et-enjouée.

-Quelqu'un pige quelque chose à ce qui vient de se passer?
Demandai-je finalement au comble de l'exaspération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopea Bartolo

Cassiopea Bartolo

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2010

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 6 Juil 2010 - 12:35

Je ne pigeais vraiment pas. Je parcourais son dossier depuis un bon moment, l'épluchais même. Et je ne comprenais absolument pas. Qu'est-ce qu'il avait ce mec? Il parlait, parlait, parlait, parlait et VLAM! Il partait en tirant dans une bécane. Je ne voyais aucune logique à ce comportement. Aucune stratégie, aucun sens. C'était seulement stupide et absurde. La Compagnie scientifique avait vraiment intérêt à regarder un peu mieux qui elle engageait, car ce type était... nuisible. En plus de trahir son groupe, il ralentissait notre travail. Nous n'avions pas vraiment le choix de le rayer de la carte avant même l'ivrogne de métis assis juste devant moi. Je grognai intérieurement. Évidemment, tuer un chasseur ou un humain devait être justifier. Et comme ce n'était pas du tout le truc de Aileen, c'est moi qui allait avoir à se taper ce fichu rapport. Quelle galère. Ce gars allait vraiment souffrir. Non seulement il nous apportait un tas d'emmerdements, mais en plus, il avait tirer sur une moto. Ce n'était pas la mienne, mais... Il avait osé tiré une bécane! Non, mais il fallait être toqué! Seulement, ce type était si illogique et imprévisible qu'il allait être difficile à retrouver. Il était parti si vite, que je n'avais même pas eu le temps de mettre un pisteur sur lui. Nous allions devoir utiliser des moyens un peu plus complexes. Mais cela restait dans la mesure du possible et du relativement facile. D'un autre côté, je ne croyais pas qu'il serait une cible redoutable, mais il semblait imprévisible. En fait, je ne pigeais absolument rien à son... procédé, si c'en était un.

-Quelqu'un pige quelque chose à ce qui vient de se passer?

Toujours confuse, je posai finalement mon blackberry sur la table, après avoir lu le dossier de Gabriel Downing au grand complet.

-Honnêtement, je n'y comprend rien du tout. J'ai même consulté son dossier, mais aucune trace de troubles ou retards mentaux, aucun antécédents du même genre, rien. C'est... c'est tout simplement absurde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Higurashi

Kyo Higurashi

Messages : 4
Date d'inscription : 28/12/2008

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 6 Juil 2010 - 14:30

De mon point de vue, tout c'était passé plutôt rapidement, mais je n'avais rien manqué. L'arrivée de Cassiopéa et Aileen, la réaction de Yuri et Eiji et la fuite de Gabriel et Caroline. Cette dernière me semblait de moins en moins digne d'intérêt. Son manque de réaction et sa peur quasi-palpable me rappelait d'avantage un chaton de ruelle qui serait passé sous un orage, plutôt que le gigantesque félin sensé partager on corps.

Assis à la table, je rassemblait mentalement toute les informations contenues dans ma mémoire et susceptible de démêler ce puzzle. Comprenez bien, je ne suis pas idiot et il est plutôt rare que je doive réfléchir bien longtemps pour trouver une réponse, mais la situation était...littéralement sans précédent. Je baissai les les yeux sur la table décrépit et me concentrai.

-Quelqu'un pige quelque chose à ce qui vient de se passer?

-Honnêtement, je n'y comprend rien du tout. J'ai même consulté son dossier, mais aucune trace de troubles ou retards mentaux, aucun antécédents du même genre, rien. C'est... c'est tout simplement absurde!


Les information que nous possédions déjà, en provenance de la base de données accessible aux chasseurs ne nous fournissaient que des informations générales, tel que son employeur, son âge, ses statistiques et son état mental, apparemment stable.Toutefois, puisque son nom y figurait toujours, nous pouvions en déduire que son employeur ne savait rien de son petit jeu de ''Roméo et Juliette'' avec sa proie. De plus, le fait qu'il ai fuit prouve qu'il ne faisait pas qu'attendre une occasion de la descendre, puisqu'il aurait été plus simple de faire sauté la cervelle de Caroline plutôt que de prendre ses jambes a son cou après s'être mis six collègues à dos. Il avait donc vraiment quelque chose pour cette moonchained. Je frissonnais en relevant la tête.

-Je ne vois que deux explications possibles. Soit; il joue la comédie à merveille, aime le drame, ferait un excellent acteur et possède le cerveau d'un génie incompris, ou alors, et c'est mon opinion; il est totalement dingue, aveuglé par...l'amour et ...
-Émotionellement instable, potentiellement dangereux pour lui même. inconscient et suicidaire? poursuivit Aileen, un sourire rayonnant aux lèvres tandis qu'elle ouvrait sa quinzième bière sans tanguer le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassiopea Bartolo

Cassiopea Bartolo

Messages : 6
Date d'inscription : 25/05/2010

Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitimeMar 13 Juil 2010 - 22:20

Je laissai mon regard se promener autour de la table. On aurait bientôt à se bouger. On ne pouvait quand même pas passer la journée à boire ici. Je jetai un coup d'oeil à mon blackberry sur la table où était toujours affiché le dossier de Gabriel Downing. Même si ce mec semblait stupide et complètement toqué, nous ne devions pas baisser notre garde. Règle #2 de traque (après la règle #1 qui était de ne pas lier de relation avec la victime): Ne jamais sous-estimer une proie. Ce type avait enfreint les deux premières règles en tombant amoureux de sa bâtarde et en nous prenant pour de simples enfants. Maintenant, monsieur-je-n'ai-que-deux-ans-de-plus-que-vous-mais-je-suis-le-roi-du-monde allait voir que nous n'étions pas des amateurs. Je levai la tête. Finalement, le quatuor allait pouvoir nous être utile. Surtout que je sentais bien que le métisse rêvait de faire exploser le blanc-bec. Je me levai, alors qu'Aileen prenait la dernière gorgée de la dernière bouteille de bière.

-Gabriel est un traître et nuit à notre travail. Il est donc de notre devoir de l'éliminer. Je propose donc que nous partagions les informations sur lui, afin d'en finir au plus vite avec cette histoire de dingue.

Aileen se leva à son tour et se marcha jusqu'à moi avant de caler mon shooter que je n'avais pas touché, alors que le quatuor semblait en total désaccord avec ma proposition.

-Entendons-nous... Nous ne sommes pas alliés pour autant. Tout cela n'est que temporaire. Disons seulement que nous visons un objectif commun,ajoutai-je finalement.

Cela sembla les calmer. De toutes façons, chacun d'entre-nous savait très bien que nous agirions tous dans notre intérêt. C'est ainsi que je pris la direction de la sortie, Aileen sur les talons tiraillée par une envie de meurtre particulièrement intense qui ne serait satisfaite que lorsque Caroline Charbonneau serait rayé de la Liste et que Gabriel Downing serait disparu de la surface de la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Empty
MessageSujet: Re: Oserons-nou? [PV Caroline + libre]   Oserons-nou? [PV Caroline + libre] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Oserons-nou? [PV Caroline + libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]
» Caroline Strauss [S]
» Une petite baignade [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Traqué :: New York :: Le bronx-
Sauter vers: